Conseil et assistance aux musées de France

 

 

Le département Conservation préventive conseille les musées de France et conduit des projets d'étude ou de recherche, seul ou en collaboration avec d'autres institutions ou professionnels habilités issus du secteur privé. Il vise également à favoriser la diffusion des pratiques de conservation préventive afin d'assurer progressivement aux musées leur autonomie en matière de diagnostic et d'action dans cette discipline.

 

Le département Conservation préventive du C2RMF :

 

- conseille les musées de France, à distance ou en effectuant des missions sur place. Ces missions concernent aussi bien des interventions limitées sur un problème précis (accident climatique, infestations, etc.) qu'un accompagnement de longue durée sur des projets d'envergure (rénovation de musée, création de réserves mutualisées, etc.) ;

 

- assiste à la rédaction de cahiers des charges pour des études en conservation préventive ou pour des créations ou des rénovations d'espaces d'exposition ou de réserves ;

 

- rend des avis techniques sur les projets en conservation préventive présentés en commissions scientifiques régionales des collections (acquisition de matériel de mesure, de conditionnement, études en conservation préventive en vue de chantiers des collections ou de transfert, etc.) ;

 

- examine, assiste et rend un avis sur le volet "conservation préventive" des projets scientifiques et culturels soumis par les musées ;

 

- intervient dans les situations d'urgence auprès des musées lorsque les musées y sont confrontés (incendie, inondation, etc.) ;

 

- collabore, régulièrement avec les architectes-conseils du Service des musées de France et parfois avec l'Inspection des patrimoines – collèges des Musées. Il peut faire appel, si besoin, à des restaurateurs-préventistes pour la réalisation d'études approfondies auprès des musées demandeurs ;

 

- propose des outils documentaires, d'aide au diagnostic ou à la programmation, des fiches techniques, des guides méthodologiques ou des questionnaires visant à évaluer les bonnes pratiques en conservation préventive ;

 

- développe des programmes d'étude ou de recherche seul ou en collaboration avec le département recherche du C2RMF et d'autres institutions ou partenaires privés ;

 

- maintient une veille technologique sur un certain nombre de sujets (matériel de mesure et de contrôle climatique, matériel de lutte contre les insectes, etc.) ;

 

- conduit des actions de formations, en formation initiale et continue.

 

 

 

Perspectives

 

A l'avenir, le département souhaite mettre à disposition des musées de nouveaux outils méthodologiques et pratiques afin d'aider ceux-ci dans la mise en oeuvre d'une politique raisonnée en conservation préventive. Le besoin d'outils d'auto-évaluation et de diagnostic autonome est régulièrement exprimé, il deviendra un axe majeur de réflexion et d'intervention dans les anées à venir. Le département engage également une réflexion de fonds sur l'évolution des réserves.

 

Recherche

 

Actuellement, les recherches menées au sein du département Conservation préventive s'articulent autour des axes suivants :

  • vitrines et polluants ;
  • mesure des chocs et vibrations lors des transports ;
  • conservation en espaces non climatisés.